éminence

éminence

éminence [ eminɑ̃s ] n. f.
• 1314; lat. eminentia
1Anat. Saillie, protubérance. Les éminences osseuses. apophyse, tubercule, tubérosité.
2Cour. Élévation de terrain relativement isolée. butte, élévation, hauteur, monticule, tertre. Observatoire établi sur une éminence. « les blessés gagnèrent le haut de l'éminence qui flanquait la route à droite » (Balzac).
3(XVIe) Fig. Vx Haut degré, excellence. élévation.
(mil. XVIIe) Mod. Titre d'honneur qu'on donne aux cardinaux. Son Éminence le cardinal. Hist. L'Éminence grise : le Père Joseph, qui fut le confident de Richelieu et son ministre occulte. Fig. L'éminence grise d'un homme politique, d'un parti : conseiller intime qui, dans l'ombre, exerce une grande influence.
⊗ CONTR. Creux, dépression.

éminence nom féminin (latin eminentia, de eminere, exceller) Élévation de terrain ; hauteur isolée d'où l'on voit de tous côtés ; butte : Installer une batterie sur une éminence.éminence (expressions) nom féminin (latin eminentia, de eminere, exceller) Éminence conique, légère saillie de la face supérieure des incisives des bovins dont le degré d'usure renseigne sur l'âge des animaux. ● éminence (synonymes) nom féminin (latin eminentia, de eminere, exceller) Élévation de terrain ; hauteur isolée d'où l'on voit de tous...
Synonymes :
éminence nom féminin (de éminence) Titre réservé aux cardinaux : Son Éminence le cardinal X. Personne qui porte ce titre, cardinal : Recevoir une Éminence.éminence (difficultés) nom féminin (de éminence)excellenceéminence (expressions) nom féminin (de éminence) L'Éminence grise, nom donné au P. Joseph du Tremblay, conseiller et agent personnel du cardinal de Richelieu ; avec une minuscule, conseiller privé d'un personnage important qui agit dans l'ombre, sans titre officiel.

éminence
n. f.
d1./d élévation de terrain, hauteur, monticule. Une éminence d'où l'on embrasse tout le paysage.
|| ANAT Saillie, protubérance.
d2./d Titre d'honneur donné aux cardinaux. Son éminence le cardinal Untel.
|| éminence grise: personne dont l'influence secrète inspire les actes et les décisions d'une autorité.

⇒ÉMINENCE, subst. fém.
A.— 1. Élévation de terrain, hauteur dégagée, permettant de voir de tous côtés. Monter sur une éminence; éminence et monticule. Le Sphinx et Œdipe se rencontrent sur une éminence qui domine la ville (COCTEAU, Machine infern., 1934, p. 61). Une éminence lointaine qui, sans surplomber les remparts, permettait un regard rasant (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 838). Ils arrivèrent à une sorte d'éminence aplatie, faite de rochers friables (CAMUS, Exil et Roy., 1957, p. 1620) :
1. ... du haut d'une de ces éminences que, nous autres Français, nous nommons assez vaniteusement une montagne (...) j'avais aperçu la longue vallée des Aigues...
BALZAC, Les Paysans, 1844-50, p. 4.
SYNT. Éminence abrupte, élevée, escarpée, isolée, ronde; éminence du terrain; au sommet, en haut d'une éminence; la cime d'une éminence; juché, bâti sur une éminence; enfoncements et éminences.
2. P. anal., ANAT. Saillie. Éminence cartilagineuse, charnue, osseuse; éminence mentonnière; éminence thénar. Diminution du volume de l'éminence hypothénar et amincissement du bord cubital de la main (QUILLET Méd. 1965, p. 369).
B.— Au fig.
1. Littér. Haut degré d'élévation, de supériorité (de quelqu'un, de quelque chose). Grandeur et éminence (de qqc.). Comment douter que la puissante famille à qui elle [Mlle de Lahourque] appartenait ne vînt un jour la revendiquer pour lui rendre l'éminence de son rang (TOULET, J. fille verte, 1918, p. 91). L'éminence même d'un spécialiste le rend plus dangereux (CARREL, L'Homme, 1935, p. 53) :
2. ... Gracian (...) parle d'une éminence transcendante sans laquelle tout est fade et qui est la « perfection des perfections ».
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 97.
Loc. adv., vx. Par éminence, en éminence. Synon. éminemment. Elle est la vertu humaine par éminence (SUARÈS, Trois hommes, Dostoïevski, V, p. 262 ds ROB.).
2. Spéc., domaine eccl. [Titre d'honneur donné aux cardinaux] Son Éminence le cardinal Un Tel (Ac.). Son Éminence avait ordonné des prières publiques afin d'obtenir la pluie (MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 23). Je le charge d'exprimer à son Éminence mon respect en matière religieuse (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 315).
Rem. Dans ce sens, Éminence s'écrit toujours avec une majuscule.
P. ext. Personne qui porte le titre d'Éminence. Recevoir une Éminence (Lar. encyclop.).
En partic. Éminence grise. [Nom donné au Père Joseph de Tremblay, conseiller du cardinal de Richelieu] Conseiller intime qui manœuvre dans l'ombre. Son factotum, son âme damnée, son éminence grise (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 90).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1314 anat. (H. MONDEVILLE, Chirurgie, 270 ds T.-L.); 2. 1546 « qualité supérieure » (RABELAIS, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, Prologue, ligne 19 : couleur, odeur, excellence, eminence); 3. 1570, 1er sept. « supériorité sociale » (MONTAIGNE, Lettres ds Œuvres, Paris, 1802, t. 4, p. 344); 4. 1690 « titre de dignité donné à un cardinal » (FUR.); 1752 éminence grise (Trév.). Empr. au lat. class. eminentia « éminence, hauteur; supériorité »; en b. lat. titre honorifique, en partic. titre donné aux évêques. Fréq. abs. littér. :393. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 181, b) 206; XXe s. : a) 452, b) 280.

éminence [eminɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1314; lat. eminentia, de eminens, -entis. → Éminent.
Qualité de ce qui est éminent.
A
1 Anat. Saillie, protubérance. Apophyse, tubercule, tubérosité. || Éminence osseuse, cartilagineuse, charnue.
2 Cour. Élévation de terrain relativement isolée et d'où l'on peut voir de tous côtés. Bosse, butte, colline, hauteur, mamelon, montagne, monticule, motte, pic, piton, pli (de terrain), sommet, tertre. || Éminence escarpée, peu élevée. || Au sommet, en haut d'une éminence. || Escalader une éminence. || Belvédère, calvaire, observatoire établi sur une éminence. || Camoufler une batterie derrière une éminence.
1 (…) les blessés gagnèrent le haut de l'éminence qui flanquait la route à droite, et y furent suivis par la moitié des Chouans qui la gravirent lestement pour en occuper le sommet (…)
Balzac, les Chouans, Pl., t. VII, p. 797.
2 Le tas de déblais faisait au bord de l'eau une sorte d'éminence qui se prolongeait en promontoire jusqu'à la muraille du quai.
Hugo, les Misérables, V, III, III.
B Fig.
1 (1570). Vx. Degré élevé de (une qualité), situation, état remarquable de (une personne, une chose). Élévation, supériorité. || L'éminence d'un rang (→ Anoblir, cit. 5). || L'éminence de sa valeur.
Loc. adv. (Vx). Par éminence, en éminence. Éminemment, excellence (par).
3 Pitié qui n'est point vague ni fumeuse; elle ne comporte aucune faiblesse, elle ne tient pas au larmoiement : elle est la vertu humaine par éminence, la vertu des vertus, la charité sans quoi tout reste mort et vide.
André Suarès, Trois hommes, « Dostoïevski », V, p. 262.
2 (Mil. XVIIe). Spécialt. (Avec un É majuscule). Titre d'honneur qu'on donne aux cardinaux.En abrégé : É. ou Ém. || Son Éminence le cardinal.Par ext. Personne qui porte ce titre. — ☑ Hist. L'Éminence grise : le Père Joseph de Tremblay, célèbre capucin qui fut le confident de Richelieu et son ministre occulte.Fig. Conseiller intime qui, dans l'ombre, manœuvre un personnage officiel ou un parti.
4 Comment savoir si, derrière tel vieillard à bout de course, ne se dissimule pas une robuste Éminence grise, et si cette faiblesse n'est pas en réalité plus redoutable que la vigueur de tel autre rival bâti en force ?
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 51.
CONTR. Abîme, bas-fond, creux, dépression, gouffre, précipice.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Eminence — may refer to:Places: *In the United States: ** Eminence Township, Logan County, Illinois ** Eminence, Indiana ** Eminence, Kentucky ** Eminence, MissouriAnatomy: *Collateral eminence, alongside the hippocampus in the brain *Cruciform eminence, in …   Wikipedia

  • EMInence — est une revue d étudiants de l École Mohammadia d ingénieurs au Maroc. Sommaire 1 Présentation de la revue des étudiants de l EMI 2 La 16ème édition d EMInence 3 Le rayonnement d EMInence …   Wikipédia en Français

  • eminence — Eminence. s. f. Hauteur, lieu elevé, lieu eminent. Les ennemis se sont logez sur une eminence. il s est saisi de toutes les eminences, prendre une eminence. occuper une eminence. C est aussi le titre d honneur qu on donne aux Cardinaux. Vostre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Eminence — Création 1944 Dates clés 1944 Personnages clés Georges Jonathan Gilbert Sivel …   Wikipédia en Français

  • éminence — ÉMINENCE. sub. f. Hauteur, lieu élevé, lieu éminent. Les ennemis se sont logés sur une éminence. Il s est saisi de toutes les éminences. S emparer d une éminence. [b]f♛/b] C est aussi Le titre d honneur qu on donne aux Cardinaux. Votre Éminence… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Eminence — Eminence, KY U.S. city in Kentucky Population (2000): 2231 Housing Units (2000): 998 Land area (2000): 2.146753 sq. miles (5.560065 sq. km) Water area (2000): 0.008024 sq. miles (0.020781 sq. km) Total area (2000): 2.154777 sq. miles (5.580846 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • eminence — c.1400, projection, protuberance; early 15c., high or exalted position, from O.Fr. eminence or directly from L. eminentia prominence, eminence, from eminentem (nom. eminens) excellent, prominent (see EMINENT (Cf. eminent)). As a title of honor… …   Etymology dictionary

  • Eminence — Em i*nence, n. [L. eminentia, fr. eminens eminent: cf. F. [ e]minence.] 1. That which is eminent or lofty; a high ground or place; a height. [1913 Webster] Without either eminences or cavities. Dryden. [1913 Webster] The temple of honor ought to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Eminence, KY — U.S. city in Kentucky Population (2000): 2231 Housing Units (2000): 998 Land area (2000): 2.146753 sq. miles (5.560065 sq. km) Water area (2000): 0.008024 sq. miles (0.020781 sq. km) Total area (2000): 2.154777 sq. miles (5.580846 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Eminence, MO — U.S. city in Missouri Population (2000): 548 Housing Units (2000): 316 Land area (2000): 1.886745 sq. miles (4.886647 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.886745 sq. miles (4.886647 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»